Rue de la Planche au Pêcheur

De Wiki - Braine-l'Alleud .

Voir aussi : Chaussée d'Alsemberg 2, Viaduc de l'Estrée, Rue Marius Wauthier, Rue de la Papyrée, Estrée en fêtes, Rue du Jardinier

Voir sur Google Maps

"En aval de la maison Waroquet, il y avait autrefois une planche qui permettait le passage sur le Hain. Sur cette planche se plaçaient souvent des pêcheurs à la ligne alors que la rivière était encore poissonneuse et roulait un volume d'eau beaucoup plus considérable qu'à l'époque actuelle; de là, la dénomination de Planche au Pêcheur donnée à ce lieu." (D'après Schepers dans son Almanach Brainois de 1891.)

1792 : un certain Pierre Alexis Waroquet installa un moulin à papier sur le Hain, au lieu dit "La Planche au Pêcheur". Le terrain sur lequel l'assiette du moulin à papier appartenait à la Dame de Marsan,en vertu d'un bail emphythéotique. Les exploitants Pierre-Alexis Waroquet et plus tard son unique héritière Mademoiselle Waroquet, rachetèrent le parfait de ce bail aux héritiers de l'ancienne propriétaire du sol de notre commune. Le moulin à papier devint une fabrique de cartons et papiers d'emballages. Elle fonctionna un demi siècle. A la suite des travaux de captation des eaux brainoises, à partir de 1854, le débit du Hain ayant sérieusement diminué, les locaux non affectés furent offerts au Curé de Braine-l'Alleud qui l'affecta aux réunions de la mutuelle Saint-François-Xavier, créée alors.

1857 : l'Association Saint François Xavier, société mutuelle, installa son local à la Planche au Pêcheur dans un immeuble mis gracieusement à sa disposition par mademoiselle Waroquet. Le doyen Hoofs, pour rendre ce séjour le plus agréable possible, y avait installé à très grands frais, des jets d'eau et des jeux de tous genres. Ce local portait des noms divers et bien caractéristiques : c'était le "cabaret du curé", c'était le "local des Xavériens" ou encore la "maison des mameloucks". Là, chaque dimanche après vêpres et salut, les hommes de la paroisse, vieux et jeunes, ouvriers et patrons, clergé et laïcs, se retrouvaient pour passer quelques heures ensemble en disputant d'âpres parties de cartes, de quilles, de billard et d'autres jeux. (Source : "La mutualité chrétienne en brabant wallon" par G.Pourvoyeur - Publié par Caritas en 1967))

Vers 1900
Collection : Claude Durys.
18 décembre 2017. Vue depuis la Rue du Jardinier. A droite la Rue de la Papyrée et la Rue Marius Wauthier. Photo: Jean-François Piraux
24 août 2010. Photo: Jean-François Piraux.
25 avril 2017. A gauche, la rue du Jardinier. Photo: Jean-François Piraux.
12 juin 2011. Photo : Jean-François Piraux.
4 août 2011. Photo : Jean-François Piraux.
26 décembre 2017.Photo : Jean-François Piraux.
Véronique Denis : "Cette photo a été prise par mon grand-père avant la dernière guerre. Dans le temps, planche signifiait petit pont ou passerelle. Il y avait autrefois un petit pont en briques où les pêcheurs se tenaient pour jeter leur ligne à la rivière qui était poissonneuse et plus volumineuse que maintenant. Il paraît qu'avec la mise en place de la station d'épuration sur Braine-le-Château, le Hain devrait s'assainir progressivement...".Collection : Véronique Denis-Simon.
24 août 2010. Au fond, le carrefour avec la Chaussée d'Alsemberg 2. Photo: Jean-François Piraux.
Photo à la fin des années 1940 (?). Collection : Jean-François Piraux.
Photo à la fin des années 1940 (?). Collection : Jean-François Piraux.
19 juin 2010.Photo : Piraux Jean-François.
4 août 2011. Photo : Jean-François Piraux.
Novembre 1929. Collection : Jean-Marc Wautier.
Publicité parue en 1988.
Publicité parue en 1960. Collection : Josiane Pierart.
Outils personnels
Navigation
Territoire et nature: