Avenue Alphonse Allard

De Wiki - Braine-l'Alleud .

Voir aussi Avenue Albert Ier, Chaussée de Nivelles, Ecole Sainte-Bernadette, Rue Saint-Sébastien, Rue Ernest Laurent, Ecole Les Oisillons, Château Cheneau, Maison des Jeunes "Le Prisme", Rue de la Solidarité.

Voir sue Google Maps

1886 :la commune décide de proposer à la province d'utiliser le chemin n°34 dit de Saint-Sébastien comme nouveau chemin de Grande Communication en échange de la Rue Longue et de la rue Notre Dame et Colo-Hugues pour se raccorder à la Chaussée de Nivelles. Jusqu'alors, la voie de communication part de la gare de Braine et prend ces rues pour écouler le trafic des voitures attelées. Le chemin de Saint-Sébastien offre ainsi un raccourci de 600 mètres environ,et permet de bifurquer aussi vers Mont-Saint-Jean via la rue longeant le chemin de fer qui se nommera plus tard avenue du Pont et avenue Albert 1er. Ce chemin de grande communication offre aussi de joindre la future station de chemin de fer vicinal prévue vers les Monuments, Plancenoit, Maransart et Wavre. Début du pavage du grand chemin (actuelle avenue Alphonse Allard) de Braine-l'Alleud à la chaussée de Nivelles.

1889-90 : le pavage et l'établissement de l'avenue de la Barrière d'une largeur de 8 mètres est effectif.

1893 : par décisions respectives du Conseil provincial du Brabant et de la commune de Braine-l'Alleud, l'échange ci-dessus décrit est entériné par les autorités compétentes en juin et juillet de cette année.

1903 : construction du château d'eau de Saint-Sébastien

Début des années 1920: un mendiant connu de tous "Le Blanc Crol" mendiait principalement à l'entrée de l'ancien terrain de football situé au coin de la rue Saint-Sébastien et de l'avenue Alphonse Allard. Il n'était pas secouru par l'Assistance Publique parce que ses revenus étaient trop élevés...disait-on.

1923 : le 23 septembre, Alphonse Allard (né à Lasne le 5 février 1857) ancien instituteur communal, secrétaire du bureau de bienfaisance, conseiller communal socialiste de 1895 à son décès, premier député socialiste de l'arrondissement de Nivelles dès 1894 et de 1900 à son décès, achève sa vie dans une pièce du 22 avenue de la Barrière, hébergé par ses amis Ernest GERREBOS et Juliette SCHEPERS. Le 24 novembre 1923, le conseil communal approuve la modification de la dénomination de l'avenue en avenue Alphonse Allard, en souvenir du pionnier du socialisme à Braine-l'Alleud et les villages environnants.

1954 : fermeture du magasin et atelier de fabrication de meubles, tenu par Gustave Jeanlin, artisan ébéniste(ex prisonnier de guerre 1940-1945). Ce commerce était situé au No.46 de l'avenue Alphonse Allard. Gustave, Irène Courtois et leurs deux enfants, Christiane et Fabienne partirent s'installer à Auvelais.

1955 : un vaste incendie détruit partiellement la fabrique de petits meubles "Félix Moreau". Le feu ayant pris naissance dans les locaux de l'entreprise de menuiserie attenante "Gettemans" Ces deux entreprises étaient situées au carrefour entre l'avenue Alphonse Allard et l' avenue Albert 1er et délimitée par la "petite rue" (aujourd'hui petite rue à l'Art). Cet incendie qui heureusement ne fit aucune victime, fût difficilement maitrisé. Les pompiers de Braine-l'Alleud durent faire appel à leurs collègues bruxellois. Pour la petite anecdote, les pots de peinture et de vernis éclataient comme des feux d'artifice.

1959 (septembre) : madame Odette Declercq inaugure avec ses élèves la toute première classe maternelle de ce qui allait devenir l'école Sainte-Bernadette.

1959-1960 : construction de la nouvelle "cité" au nord de l'avenue.

1961 (29 et 30 avril) : premier "Festival du Printemps" au 203.

1969 : ouverture de la pâtisserie Peeters au 66.

Vers 1970 : abattage des platanes qui bordaient l'avenue. (Source : Pierre Chantraine)

1971 : asphaltage de l'avenue qui était jusqu'alors pavée.

1973 ( 10 novembre) : inauguration de la salle omnisport au 203.

1974 : fermeture du puits Saint-Sébastien (au château d'eau Saint-Sébastien) pour des raisons de pollution.

1990 (26 février) : classement du château d'eau Saint-Sébastien. Voir sur Institut du Patrimoine wallon.

2007 (6 octobre) : inauguration du rond-point du Scoutisme. Voir vidéo sur You Tube. Voir aussi sur: http://www.spag.be/fr/articles-de-presse

2009 (fin juin, début juillet) : construction de la structure au rond-point du Scoutisme. Voir sur : http://spagdebraine-lalleud.blogspot.com/2009_05_01_archive.html

2012 (29 juillet): fermeture de la boulangerie Peeters ouverte en 1969.

2012 (août) : chantier international à la maison des jeunes "Le Prisme".

2017 (7 février) : braquage raté à l'épicerie "Aux Délices". Voir l'article de lacapitale.be du 8 février 2017.

2017 (10 février) : Bernard, le volontaire qui aide les enfants à traverser. Voir le reportage de TV Com du vendredi 10 février 2017.

  4(1986): Ecole des arts de la commune de Braine-l'Alleud
  6(fermé fin des années 40, début des années 50) : café "Chez Elise"
   (1968): Librairie de Saint-Sébastien (Papeterie classique,journaux,revues,jouets Airfix et Corgi,articles fumeurs Silver-Match,...) tenue par Walter Senterre.
 22(1961): J.Flamand (Architecte). Etudes d'immeubles publics et privés, lotissement, urbanisme, voirie, hygiène. Tél : 54.24.54
 46(1974): Demoulin (Sanitaire, cuisine)
   (1980/1995): Librairie de Saint-Sébastien.
 52(1984): coiffeur Jacques (Coupes classique,moderne,enfant,...,lotion,brushing,...)
 57(jusque début août 2012): La P'tite Récré (Jeux pour enfants) tenu par Anne Snollaerts (ancienne puéricultrice,ancienne enseignante). Voir site web.
 64(1968): Armand Minne-Leblicq (Boucherie-Charcuterie : veau,porc,boeuf,mouton). On porte à domicile.
   (depuis 1996): Boucherie "Chez Bernard". Spécialités:cervelas,boudins,jambons cuits,... Voir : http://www.chezbernard.be/
 66(depuis juillet 1969, fermée le 29 juillet 2012) : boulangerie-pâtisserie Peeters.
103: Maison des Jeunes "Le Prisme" et restaurant social "Le Resto". Voir : http://www.leprisme.be/
134-136 : Pharmacie Derache.
167(1984/1986): A.Defalque et fils (Isolation,construction métallique,métallisation,...). "Le spécialiste de l'isolation"
199(1968): Champignonnières Van Loey. Pour vos champignons de couche, du producteur au consommateur. Gros-Détail.
203: Ecole Sainte-Bernadette. Voir : http://www.sainte-bernadette.be/
   : Centre sportif "Le 203".
210: Château Cheneau. Voir : http://www.braine-lalleud.be/fr/Citoyens/Culture--Sport/Loisirs/location-de-salles/chateau-du-cheneau.html
213: Résidence Alphonse Allard (Maison de Repos)
232: Stordeur Jacques (peintures, tapissage, isolation,...)
240: Docteur Warzée - Centre de Cardiologie Cardioprevency. Tél: 02/384 20 06
251(2004): Soins Actifs (Centre de beauté). Cosmétique naturelle,odorologie,pédicure médicale,...
276: Immo Belvédère (Vente, location,...). Voir site web : http://www.immobelvedere.be/
287(1968): Maison Minne (Parfumerie,droguerie,quincaillerie,outillage,jardinage,cadeaux,...)
288: Crédit Communal (Banque) géré par J.Laurent
   : EpilOne (Epilations,soins du visage,...). Du lundi au samedi de 10 à 19 heures. Tél : 02 384 34 84
336(1995): Aux Délices (Alimentation générale).
358(1980): Boulangerie-Pâtisserie Remy . Spécialités : pain français,pistolets,...
400: Brasserie de l'Alliance. Voir : http://sites.resto.com/lalliance/index.cfm?langue=FR et voir le site internet
Début des années 1980. En bas, à droite, le carrefour avec la Rue Ernest Laurent.Photo : Crédit Communal.
Collection : Jean-Marc Wautier.
Vers 1915 : la route provinciale s'appelait alors l'avenue de la Barrière car elle menait à la barrière de péage établie sur la route de Nivelles. Elle fut baptisée par la suite rue Alphonse Allard pour rendre hommage à ce député brainois très honoré de tous. Alain Senterre: "Le bâtiment blanc à droite qui fait coin avec "la petite rue" est le café Jacquet. Les Jacquet père et fils étaient aussi tailleurs de pierre, au coin de l'Avenue Albert Ier et de la Rue de la Croix."
1920. A droite, l'Avenue Albert Ier. Collection : Jacky Keller.
Carte postée en 1923. Alain Senterre(2009) : "La maison à droite a été séparée en deux. Félix Moreau à gauche et Gettemans à droite. Anciens associés d'un atelier commun de menuiserie, séparés par la suite en deux, non visibles sur la photo, mais pour l'un dans le prolongement de la maison côté Avenue Albert Ier et l'autre, prolongement maison côté avenue Alphonse Allard." Collection : Jean-Marc Wautier.
7 novembre 2009
24 mars 2013. Pierre Chantraine: "Atelier de menuiserie Gettemans spécialisé dans les années 60 dans le matériel de laboratoire (meubles). Acheté par la commune la partie donnant sur l'avenue Alphonse Allard fut attribuée à "La maison des Jeunes" en 1969 grâce en grande partie à l'échevin de la culture (futur bourgmestre) Emile Désirant. A l'époque, 150 jeunes la fréquentaient. Willy Barrette la dirigeait en collaboration avec un comité dont j'ai été président de 68 à 70.J'ai bien connu ce déménagement de la "Maison des Jeunes" venant de la rue des Fossés. Ce fut une fantastique aventure." Photo :Frédéric Dassy.
Juin 2009. Alain Senterre: "Café "Chez Elise", au numéro 6 de l'avenue, cessa ses activités fin des années 40, début 50. Le mari d'Elise (épouse Jacquet) et leur fils André avaient un chantier de taillage de pierre bleue, à l'époque, coin de l' Avenue Albert Ier et Rue de la Croix. Ce bâtiment semble avoir été construit en 1904. Walter Senterre racheta la maison d'habitation des "Jacquet" pour installer sa librairie, dans les année 60. Il déménagea par après au no. 46 de la même avenue, pour y être moins à l'étroit. Il avait acheté cette maison à mon oncle et tante, les époux Jeanlin-Courtois. A part, la transformation de la salle de café faite par Walter, l'état original extérieur de cette construction est resté à l'identique depuis plus d'un siècle." Vue Google Street obtenue grâce à Alain Senterre.
Alain Senterre : "A gauche, ma soeur Sylviane à droite une voisine. Photo prise devant le no. 14 à l'époque notre maison familiale. Vers 1942 ou 1943, année de ma naissance.". Collection : Alain Senterre.
Alain Senterre : "Juin 1938. Ma cousine Christiane Jeanlin, dans sa poussette, devant la maison des époux "Camuselle-Dambremé", ses parents Jeanlin- Courtois habitaient en face au n° 46". Collection : Alain Senterre.
Alain Senterre : "Photo prise à l'avenue Alphonse Allard en juillet 1942.Dans la charrette, et à gauche, ma soeur Sylviane, et à sa droite ma cousine Christiane Jeanlin. Le petit garçon de droite est sans doute Jacques Brémacker, je ne reconnais pas l'autre garçon. En arrière plan, à droite de la photo, la maison des époux Camuselle-Dambremé." Philippe Ghem: "Jacques BREMACKER me confirme que c'est bien lui sur la photo. Il pense que l'autre garçon est probablement Claude Langlet. " Collection : Alain Senterre.
Maison des époux Camuselle-Dambremé, dans + - les années 1950. Le carrefour avec la rue des Alliés se situe quatre maisons plus loin sur la droite. A l'avant-plan, terrain non bâti à l'époque (Numéros 38,40 et 42 aujourd'hui). Collection : Alain Senterre.
Boucherie "Chez Bernard" au 64. Voir sur : http://www.chezbernard.be/
12 avril 2010.
29 juillet 2012 : fermeture de la boulangerie-pâtisserie Peeters. Sur la photo : André Peeters, Laëtitia Peeters et .... Laetitia Peeters: "Voilà après info chez mon père, mon grand-père Henri (Alphonse) Peeters a commencé son activité en 1954 à la Rue des Tisserands et a déménagé au mois de juillet 1969 à l'avenue Alphonse Allard. Il a pris sa pension en 1982 et de là mon père a pris le relais jusqu'au 29 juillet 2012." Photo : Laëtitia Peeters.
Emplacement actuel de la crèche des Oisillons. Pierre Chantraine:"Exact,ce bâtiment préfabriqué n'existe plus,je me souviens très bien de sa construction dans les années 50, j'habitais,à cette époque au 112 de l'avenue juste en face. Chaque année un comité organisait "Le ptit bal de sam'di soir" au mois de juin. Toute une époque." Collection : Olivier Mortier.
Carte postée en 1909 : château d'eau de Saint-Sébastien, chemin des Oisillons (avenue Alphonse Allard). Ce château d'eau était alimenté par un puits qui a dû être mis hors service en 1974 pour des raisons de pollution. Collection : Jean-Marc Wautier.
Collection : Franky Hemelhof
Collection: Franky Hemelhof.
Collection : Jean-Marc Wautier.
Décembre 2006: M. Scourneau, bourgmestre prend en urgence un arrêté de police qui interdit toute circulation au chemin des Oisillons. Des tôles en zinc du vieux château d'eau menaçaient de s'envoler. Depuis, un échafaudage et un filet entourent le château d'eau.
25 juillet 2010. Photo : Jean-François Piraux.
27 juillet 2010. A droite, la Rue Saint-Sébastien. Pierre Chantraine: " Et avant ces bâtiments(1950) c'était le terrain de football,l'entrée était sur le coin et il était entouré de plaques en béton". Alain Senterre : "C'est Nelly Sampoux (pharmacienne) qui avait fait construire ces bâtiments, dans les années 50". Jean-François Piraux : "A droite, ce fut un Battard et plus tard un restaurant (Le Nord?). A gauche, il y avait un salon de coiffure." Yves Castel: " Il y a même eu un moment une radio libre dans les bâtiments de l'ancien Battard (RCS) dans les années 90." Roxane de Nieuport: " Les derniers occupants de ce commerce étaient les propriétaires du Restaurant Le Nord, anciennement devant la gare." Photo : Jean-François Piraux.
Photo : Monique Uytterhoeven
A droite, la Rue Saint-Sébastien. Photo : Karl De Mets.
Photo : Karl De Mets.
Photo : Monique Uytterhoeven.
2 juin 2011. A droite, la Rue Saint-Sébastien. Photo : Jean-François Piraux.
27 septembre 2011 : construction du nouvel immeuble. Photo : Jean-François Piraux.
27 mai 2012. A droite, la Rue Saint-Sébastien. Photo : Jean-François Piraux.
10 novembre 1973 : inauguration officielle de la nouvelle salle omnisports au "203". Collection : Franky Hemelhof.
10 novembre 1973 : inauguration officielle de la nouvelle salle omnisports au "203". Collection : Franky Hemelhof.
4 et 5 mai 1974 : festival du Printemps au "203". Collection : Franky Hemelhof.
10 octobre 2010. Centre sportif "Le 203". Photo : Jean-François Piraux.
Gustave-Jean Rose : " Lors de la communion de ma soeur Jacqueline(vers 1956), elle tient par la main notre 1er neveu Daniel Lécrivain." Collection : Gustave-Jean Rose.
27 juillet 2010 : rond-point du Scoutisme, inauguré le 5 octobre 2009. Voir aussi sur : http://spagdebraine-lalleud.blogspot.com/2009_05_01_archive.html. Photo : Jean-François Piraux.
Carte postée en 1938. La première partie de la "Cité" ouvrière vue depuis l'avenue Alphonse Allard. Maisons situées rues de la Solidarité et de la Fraternité.Luc Van Immerseel (18 juin 2009) : "Les maisons de la Cité ouvrière furent les tous premiers (et donc les plus anciens) "logements sociaux" à être construits à Braine-l'Alleud (à l'époque, ils ne s'appelaient pas ainsi). Ces maisons font partie du patrimoine de la société d'habitations sociales "Roman Pais" de Nivelles. Beaucoup de constructions à même objet social ont été construites à Braine (e.a. la cité St Zèle derrière le lotissement de la Flohaye). Malgré les efforts entrepris dans de nouvelles constructions, les demandes de logement ces dernières années dépassent toujours largement l'offre. Les candidats doivent s'armer de patience et attendre parfois 2 ans ou plus !". Gustave-Jean Rose (avril 2009): "De l'endroit où a été tirée la photo se trouvait une épicerie tenue par une certaine Céline Ducoq. La soeur de ma mère a habité au 10, rue de la Solidarité ( la famille Heymans -Crockaert )." Collection : Jean-Marc Wautier.
10 juin 2012. Photo : Jean-François Piraux.
Outils personnels
Navigation
Territoire et nature: