Parc Bourdon

De Wiki - Braine-l'Alleud .

Version du 1 février 2021 à 10:24 par Germain (Discuter | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Voir aussi : Rue de la Légère Eau, Rue Jean Volders, Clos Bourdon, Rue Baty Gigot, Rue de l'Eau Vive, Rue Vallée Bailly

Pour plus d'infos, voir sur : "Glanures au fil du temps (Fascicule n°37)" Association du Musée de Braine-l'Alleud (1996) pages 1 à 19.

La propriété du Parc Bourdon a été créée par l'assemblage de différentes parcelles de terres et de prés commencé en 1837 par Félix Gouttier (qui sera notaire entre 1850 et 1868). Il y fait creuser un grand étang afin de pouvoir installer un moulin sur le cours de la légère eau, proche de l'actuel talus de la ligne du chemin de fer. Une petite papeterie y produira quelques années du papier d'emballage et des papiers toilés. Félix Gouttier délaisse cependant cette production lorsque la ville de Bruxelles y réalise ses captages,réalisés à partir de 1854. Après son décès, son héritier, le notaire Hilaire Gouttier vend en 1870 la propriété à Henri Bourdon, vétérinaire, qui vient y résider. Après avoir été un temps inutilisée, la fabrique reprend son activité avec l'établissement de la teinturerie et retorderie du Ménil créée par son fils Emile Bourdon après 1885. Celle-ci fonctionnera essentiellement jusqu'à la première guerre mondiale. Le parc, ses deux étangs, dont un est cédé à Alphonse Gévaert, restera encore la propriété familiale des Bourdon jusqu'à la vente à la CIBE.

1895 : on demande des teinturiers chez M.Bourdon au Ménil. (Source : "L'Annonce Brabançonne" du samedi 22 juin 1895)

1955 (2 décembre) : acquisition par la CIBE de la "Propriété Bourdon" pour la somme de 500 000 francs belges de l'époque. Philippe Buchelot : "...la CIBE qui fait démolir les constructions."

Philippe Buchelot: " Pour ma part, j'ai traversé maintes fois le parc Bourdon avant son toilettage de 1973, date de son ouverture en parc d'agrément. Les jours bien mouillés, si fréquents chez nous, c'était une vraie douche, dans les rhubarbes géantes qui avaient été plantées par le dernier des Bourdon, nommé Henri comme son père, farouche personnage..."

1973: aménagement en parc public (11 ha) du parc Bourdon (nom de son ancien propriétaire) dont la CIBE cède la gestion à la commune.

1974 (24 août) : ouverture du parc Bourdon au public.

1976: aménagement d'une "piste de santé" d'une longueur de 1500 m et jalonnée de 20 panneaux indiquant les exercices à pratiquer.

2002 (janvier) : pas de projet de lotissement au parc Bourdon. Voir l'article de La Dernière Heure du 10 janvier 2002

2006 (6 juin) : ouverture du parc Bourdon (Rue Jean Volders) au frisbee-golf ou disc-golf et au swin-golf.

2007 (10 novembre 2007) : 33ème cross Gaston Reiff. Voir sur le blog d'Arnaud Van Vracem

2008 (8 mars) : présentation du parcours de disc-golf de Braine-l'Alleud. Voir sur You Tube

2011 (janvier, février, mars,...) : travaux du collecteur du Hain (lot 3) dans le parc Bourdon. Voir sur Zoom Région du 30 novembre 2010.

2012 (11 octobre) : inauguration d'une aire d'activité physique pour adultes. Voir l'article de Vers l'Avenir du samedi 13 octobre 2012.

2012 (19 octobre) : deux enfants de 10 et 11 ans au bord du coma éthylique hospitalisés. Voir l'article de Vers l'Avenir du lundi 22 octobre 2012.

2013 (décembre) : bientôt une aire de jeux au parc Bourdon. Voir l'article de La Capitale.be.

2014 (avril) : nouvelle aire de jeux du côté Rue de la Légère Eau.

2015 (mars) : vu du ciel. Voir sur You Tube.

2016 (février) : le parc Bourdon fermé. Voir l'article de La Capitale du 13 février 2016.

En-tête d'une lettre des établissements Bourdon-Glibert écrite le 23 juillet 1913. Collection : Brania.
Philippe Buchelot : "La famille BOURDON au grand complet en 1905. De gauche à droite : Félix Victor Bourdon (1882) le cadet, assise à sa droite Marie Clotilde (1871) épouse Cornu à partir de 1902, debout à sa droite Emile François Bourdon (18 août 1869- 27 juillet 1929) teinturier et retordeur de coton, qui vécut toute sa vie dans la propriété familiale, mais resta célibataire, à sa droite, debout, Zénaïs Bourdon (Ménil Braine l'Alleud 1880 - Uccle 1957) épouse en 1911 de Fernand Funck ingénieur brassicole, assise devant elle, leur mère Maria Zénaïs Glibert ( 7 octobre 1845-27 avril 1911) épouse d' Henri BOURDON ( Brasménil, province du Hainaut, arrondissement de Tournai né le 26 mars 1844 - Ménil , Braine-l'Alleud le 29 mai 1909) vétérinaire, inspecteur d'assurances, taxidermiste, propriétaire au Ménil depuis 1870; assise devant lui, Obeline Zénaïs Bourdon (15 novembre 1875- ? ) professeur de coupe couture à l'école des Soeurs de Marie, à Braine-l'Alleud, et à droite, debout, Henri Florian Bourdon (1877- 1954) qui fut le dernier occupant de la famille à habiter la propriété familiale alors détenue en copropriété, dont il avait l'usufruit de son frère défunt Emile Bourdon." Collection : Philippe Buchelot.
1893. Avis paru dans l'Annonce Brabançonne du samedi 15 juillet 1893. Collection : Brania.
1940 (janvier) : photo du plus grand des 5 étangs se trouvant à cette époque dans l'actuel "Parc Bourdon". Au fond, la teinturerie et retorderie Bourdon et le talus du chemin de fer "Bruxelles-Charleroi". Photo de M.Van Lokeren-Funck parue dans "Glanures au fil du temps (Fascicule n°37)" Association du Musée de Braine-l'Alleud (1996) page 11.
Janvier 1940 : teinturerie et retorderie Bourdon dans l'actuel "Parc Bourdon".C'est le 2 décembre 1955 que la CIBE (Compagnie Intercommunale Bruxelloise des Eaux) acheta la "Propriété Bourdon"(mise en vente publique par le notaire Emile Marchant) pour la somme de 500 000 francs belges de l'époque. Philippe Buchelot : "Au fond, l'ensemble constitué par la teinturerie et retorderie d'Emile Bourdon et caché par les arbres de gauche, l'habitation familiale. On est alors en janvier 1940. Courant 1955 ou 1956, la CIBE a fait procéder à l'abattage de tous ces bâtiments. Seul a subsisté longtemps, la partie métallique de l'ancienne roue hydraulique qui était située au débouché de l'étang principal et qui actionnait au XIXème siècle la mécanique d'un moulin qui a servi tour à tour aux activités de meunerie, de filature de coton et de papier à tapisser, avant de servir à la teinturerie et retorderie de la Légère Eau." Photo de M.Van Lokeren-Funck parue dans "Glanures au fil du temps (Fascicule n°37)" Association du Musée de Braine-l'Alleud (1996) page 11.
Janvier 1940. Collection : Brania.
Janvier 1940. Collection : Brania.
Collection : Brania.
Collection : Brania.
11 mars 2011. Photo : Jean-François Piraux.
Fin des années 1970. Photo : Jean Bosse. Collection : Brania.
Fin des années 1970. Philippe Buchelot: "Ce qui était frappant dans le coeur du parc,c'étaient ces trois longues allées de peupliers déjà anciens qui donnaient une impression similaire à des voûtes de cathédrale.... Et le fouillis végétal du fond, vers le chemin de fer, avec des anciennes rhubarbes datant du dernier occupant Félix Hilaire Bourdon parti en 1955 (date de vente à l'intercommunale des eaux)...." Photo : Jean Bosse. Collection : Brania.
Fin des années 1970. Au fond, l'ancienne ferme du Houzart, Rue Jean Volders. Photo : Jean Bosse. Collection : Brania.
2002. Collection : Yves Castel.
Avril 2002. Article et photo du Vlan Brabant wallon. Collection : Yves Castel.
13 septembre 2009. Photo : Jean-François Piraux.
10 octobre 2010. Le parc Bourdon, vu depuis la rue de la Légère Eau, avant les travaux du collecteur du Hain. Photo : Jean-François Piraux
11 mars 2011. Travaux du collecteur du Hain (lot 3). Voir sur Zoom Région du 30 novembre 2010.Photo : Jean-François Piraux.
25 mars 2011.Photo : Jean-François Piraux.
2 mars 2011. Le parc Bourdon, vu depuis la rue de la Légère Eau, avec les travaux du collecteur du Hain (lot 3). Voir sur Zoom Région du 30 novembre 2010. Photo : Jean-François Piraux
25 mars 2011. Photo : Jean-François Piraux.
27 septembre 2011 : les travaux du collecteur se terminent. Photo : Jean-François Piraux.
7 octobre 2012 : aménagement d'une aire d'activité physique pour adultes. Photo : Jean-François Piraux.
7 octobre 2012. Photo : Jean-François Piraux.
7 avril 2014. Photo : Jean-François Piraux.
14 mai 2017: nouvelle infrastructure pour les enfants. Photo : Jean-François Piraux.
13 mars 2016. Photo : Jean-François Piraux.
Mars 2017. Photo : Andrée Permanne-Colbach‎.
17 mai 2017. Photo : Jean-François Piraux.
Outils personnels
Navigation
Territoire et nature: